Actualité du net

Home / actualité du net / Actualité du net

Le monde de Marie. En Grande-Bretagne, un distributeur automatique de produits frais gratuits pour les sans-abri

Tous les jours, Marie Colmant revient sur un sujet passé (presque) inaperçu. Lundi, un distributeur automatique en gare de Nottingham en Grande-Bretagne pour venir en aide aux SDF, mis au point par un étudiant.

 

Comment aider les sans-abri intelligemment ? C’est la question que s’est posée un jeune étudiant britannique. Son idée, un distributeur automatique de nourriture et de produits frais, a été mis en place en décembre 2017. Tout commence par une histoire de train et de gare. Huzaifah Khaled est étudiant en droit à Cambridge, mais il habite à Nottingham et doit donc prendre le train pour rejoindre son université à 150 kilomètres environ. À force de trajets et d’allers et retours, il ne peut pas s’empêcher de remarquer les sans-abri qui traînent dans les gares. À force d’attente entre deux trains, il finit par lier connaissance avec certains d’entre eux, proposant un café, un petit déjeuner. À force de discuter avec eux, il réalise à quel point ces hommes et ces femmes sont privés de produits de première nécessité qui sont à leur disposition dans les refuges et les asiles de nuit, mais dont les horaires contraignants sont souvent incompatibles avec un petit boulot par exemple.

Des produits de première nécessité

Huzaifah Khaled a eu une idée : un distributeur automatique en accès gratuit qui fonctionnerait vingt quatre heures sur vingt quatre, sept jours sur sept. Il contacte alors les fabricants de distributeurs automatiques en Angleterre mais aussi dans le reste de l’Europe. Une cinquantaine en tout, qui prennent à peine le temps de répondre à ses courriers. Tous, sauf un fabricant, qui propose au jeune étudiant de lui fournir gratuitement un distributeur, d’une valeur estimée à 10 000 euros environ. Puis Huzaifah Khaled, se met en relation avec une ONG de Nottingham qui distribue des repas aux sans abris de la région, pour garnir le distributeur.

Pour éviter vols et abus, le jeune étudiant met sur pied un système de clé électronique, distribuée par l’ONG, et qui donne accès à trois produits du distributeur. Au bout de deux ans d’effort, une première machine est installée depuis deux jours en gare de Nottingham, un distributeur qui contient des fruits frais, des barres de céréales, mais aussi des chaussettes, des brosses à dents, du dentifrice, de l’eau , des chips, des sandwiches et même des livres. Ce sont des bénévoles qui remplissent la machine quotidiennement. L’idée ne s’arrête pas à Nottingham, les machines de Huzaifah Khaled seront installées très prochainement à New York, Seattle et Los Angeles. Pour commencer.

Comments(0)

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.