actualité du net

Home / actualité du net / actualité du net

“Homeless Plus”, l’appli qui veut mettre fin à la solitude des SDF

Edité par JD
le 22 février 2016 à 16h36
TEMPS DE LECTURE
3min
2202-Homeless-Plus

L’appli Homeless Plus permet de mettre en contact des personnes désireuses de venir en aide aux SDF avec les besoins réels de ces personnes. / Crédits : Capture d’écran homelessplus.com

NOTRE SOCIÉTÉLancée en mai 2015, l’application “Homeless Plus” permet aux citoyens de géolocaliser des personnes sans-abri afin de faciliter les dons alimentaires et vestimentaires en fonction de leurs besoins réels. Interrogée par MYTF1News, sa fondatrice explique que son but est désormais que les SDF puissent exprimer eux-mêmes ce qui leur manque.

Dès son enfance, Aïda Demdoum a fait des maraudes ses parents restaurateurs, elle allait, déjà à 7-8 ans, à la rencontre des sans-abris pour leur proposer les invendus et les surplus de nourriture.

Aujourd’hui professionnelle dans le domaine de la communication, Aïda  a créé avec le développeur Johan Seltin l’application “Homeless Plus”, comprenez “On ne me laisse plus”. Elle permet à ses utilisateurs de géolocaliser une personne sans-abri et de renseigner son âge, son sexe et ses principaux besoins afin que d’autres utilisateurs puissent y répondre au mieux.

Lancée au début du mois de mai 2015, “Homeless Plus” a pris son envol en septembre lors du lancement du site web qui la complète. 1.900 personnes se sont déjà inscrites. “L’application est utilisée en Belgique, en Suisse, au Luxembourg et on a même eu une demande pour le Canada”, s’enthousiasme Aïda Demdoum sur MYTF1News.

Par ailleurs, l’application est également utilisée par des associations qui organisent des maraudes. Mais pour leur faciliter la tâche et améliorer l’aide aux personnes dans le besoin, elle a besoin d’être développée.

“Permettre aux sans-abris de se géolocaliser eux-mêmes”

Totalement gratuite et sans publicité, l’application n’est, pour le moment, alimentée que par des dons. Aïda aimerait pouvoir recevoir quelques subventions de la part de mairies pour mener à bien ses projets.

“Nous avons pensé à développer une fonction qui répondrait aux besoins des SDF en fonction de la météo […] À terme, nous aimerions également permettre aux sans-abris de se géolocaliser eux-mêmes afin de demander les services dont ils ont le plus besoin”, nous détaille Aïda Demdoum.

Pour que cela soit possible, Aïda pense à discuter d’un partenariat avec les opérateurs de téléphonie mobile. Elle aimerait pouvoir récupérer une partie des téléphones que les usagers leur renvoient.

Comments(0)

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.